Loading

61 Hug - hôpitaux universitaires de genève emplois trouvés

Alerte d’emploi
S'abonner à cette recherche
Veuillez compléter
Loading
En soumettant ce formulaire, vous acceptez nos Conditions générales et notre Déclaration sur la protection des données.
Veuillez vérifier votre compte email pour compléter l'enregistrement.
Alerte d’emploi Alerte d’emploi
Loading
Alerte d’emploi Alerte d’emploi
Loading
Loading

Préparateur.trice en pathologie clinique et médecine légale - 100%

évaluer
Avis soumis
Hôpitaux Universitaires de Genève

Avec plus de 10'000 collaborateur·trices représentant 180 métiers, les Hôpitaux Universitaires de Genève sont un établissement de référence au niveau national et international. Pour en savoir plus sur notre institution, prenez quelques minutes pour découvrir les moments forts et chiffres clefs de l’année 2020 en cliquant ici.

Les objectifs du Département diagnostique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) (regroupant 8 services médicaux) sont de fournir pour les patient·es des résultats d’aide au diagnostic, au pronostic, aux choix thérapeutiques, à la prédiction et/ou à la prévention de maladies. Ces résultats doivent être de haute qualité médicale, tout à la fois fiables, rendus dans les meilleurs délais et à un coût acceptable.

Le Service de pathologie clinique assure une activité clinique diagnostique, principalement sur les tissus issus de biopsies ou des pièces opératoires. Cette activité permet ainsi d’orienter la prise en charge des patient·es et contribue de façon majeure aux décisions thérapeutiques. Par la réalisation d’autopsies médicales et par ses activités de recherche et développement, le Service de pathologie clinique participe à la compréhension des mécanismes physiopathologiques impliqués dans les processus lésionnels. Le service a aussi des missions de recherche et d’enseignement.

Le Service de pathologie clinique réalise également des autopsies adultes, pédiatriques et fœtales suite à la demande de services médicaux des HUG, de responsables médicaux des cliniques privées ou des établissements médico-sociaux du canton de Genève, ou des familles.

L’autopsie médicale aborde diverses questions d’importance, comme la cause du décès, la documentation précise et le stade d’une maladie, les conséquences d’un traitement médical ou chirurgical, la caractérisation d’une affection syndromique et/ou génétique dans le domaine fœtal. Elle participe au contrôle qualité de notre institution.

Le préparateur·trice du Département diagnostique collabore activement aux activités thanatologiques (autopsies médico-légales, examens externes) de l’Unité de médecine et imagerie forensiques du Centre universitaire romand de médecine légale (Département de médecine de premier recours des HUG). L’autopsie médico-légale, réalisée à la demande de l’autorité judiciaire, vise à établir une cause de décès et à aider la justice à résoudre des enquêtes pénales.

Préparateur.trice en pathologie clinique et médecine légale - 100%

Avec plus de 10'000 collaborateur·trices représentant 180 métiers, les Hôpitaux Universitaires de Genève sont un établissement de référence au niveau national et international. Pour en savoir plus sur notre institution, prenez quelques minutes pour découvrir les moments forts et chiffres clefs de l’année 2020 en cliquant ici.

Les objectifs du Département diagnostique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) (regroupant 8 services médicaux) sont de fournir pour les patient·es des résultats d’aide au diagnostic, au pronostic, aux choix thérapeutiques, à la prédiction et/ou à la prévention de maladies. Ces résultats doivent être de haute qualité médicale, tout à la fois fiables, rendus dans les meilleurs délais et à un coût acceptable.

Le Service de pathologie clinique assure une activité clinique diagnostique, principalement sur les tissus issus de biopsies ou des pièces opératoires. Cette activité permet ainsi d’orienter la prise en charge des patient·es et contribue de façon majeure aux décisions thérapeutiques. Par la réalisation d’autopsies médicales et par ses activités de recherche et développement, le Service de pathologie clinique participe à la compréhension des mécanismes physiopathologiques impliqués dans les processus lésionnels. Le service a aussi des missions de recherche et d’enseignement.

Le Service de pathologie clinique réalise également des autopsies adultes, pédiatriques et fœtales suite à la demande de services médicaux des HUG, de responsables médicaux des cliniques privées ou des établissements médico-sociaux du canton de Genève, ou des familles.

L’autopsie médicale aborde diverses questions d’importance, comme la cause du décès, la documentation précise et le stade d’une maladie, les conséquences d’un traitement médical ou chirurgical, la caractérisation d’une affection syndromique et/ou génétique dans le domaine fœtal. Elle participe au contrôle qualité de notre institution.

Le préparateur·trice du Département diagnostique collabore activement aux activités thanatologiques (autopsies médico-légales, examens externes) de l’Unité de médecine et imagerie forensiques du Centre universitaire romand de médecine légale (Département de médecine de premier recours des HUG). L’autopsie médico-légale, réalisée à la demande de l’autorité judiciaire, vise à établir une cause de décès et à aider la justice à résoudre des enquêtes pénales.

Le Service de pathologie clinique et le Centre universitaire romand de médecine légale (CURML) recherchent un·e préparateur·trice en pathologie clinique et en médecine légale afin d'assister le corps médical du service de pathologie clinique et du CURML lors des autopsies médicales et médico-légales.

De plus, vous prenez en charge l'entretien et la gestion du matériel, des archives et des déchets au secteur des autopsies. Vous respectez les normes d’hygiène et de sécurité mises en place dans le secteur des autopsies.

Enfin, vous assurez les gardes et piquets inhérents à l'exercice de la fonction.


Qualifications

Le diplôme de préparateur en anatomie-pathologie délivré par l'Association Suisse des Préparateurs Humains (www.vshp.ch) est à acquérir en cours d’emploi.

Une expérience professionnelle de minimum deux ans en tant que préparateur·trice en pathologie ou thanatopracteur·trice est requise.

Les qualités suivantes vous définissent : fiabilité, souplesse, collégialité, résistance au stress, discrétion, adresse manuelle, connaissances en anatomie.


Informations supplémentaires

Horaires irréguliers, y compris week-ends et jours fériés. 

  • Entrée en fonction : 01.06.2021
  • Nombre de postes : 1
  • Taux d'activité : 100%
  • Classe de fonction : 10
  • Contrat : CDI
  • Délai de candidature : 26.04.2021
  • Demande de renseignements : Dr J. A. Lobrinus, médecin adjoint, responsable de l'unité de neuropathologie et du secteur des autopsies, Tél. +41 22 372 49 17

Une candidature interne est d'ores et déjà fortement pressentie.

Votre dossier de candidature doit comporter une lettre démontrant votre motivation, votre curriculum vitae, les copies des diplômes et attestations requis pour le poste et les 2 derniers certificats de travail.

Cette annonce s'adresse indistinctement aux femmes et aux hommes.

Souhaitant s’engager dans la lutte contre le chômage, les HUG encouragent les candidatures qui proviennent de l’Office cantonal de l’emploi.

Personne de contact

Evaluation globale

5,0

Sur 2 évaluations

Opportunités de carrière / Formations continues
Salaire / Prestations sociales
Equilibre vie professionnelle-vie privée
Management

Ajouter une évaluation

Entrez ici votre évaluation de l'entreprise Hôpitaux Universitaires de Genève!

Avis soumis